Melkior Reports McFaulds East Rim Results

OTTAWA, ONTARIO – Melkior Resources Inc. (“Melkior” or the “Company”) has complete assays for base metals from samples submitted from its 2011 drill program on its wholly owned McFaulds East Rim property in northern Ontario.  Eight holes totalling 1768.8 metres were drilled to test a series of electromagnetic and magnetic anomalies, which were accessible during the summer months.  The eight holes were widely spaced ranging from 3 km up to 12 km apart.  Maps showing the location of the drill holes are available on Melkior’s website.  Samples are being submitted for gold assays.

Summary of drill results:

Drill hole MMF-01-2011 was drilled at an azimuth of 208o and a dip of -50o with a final depth of 177 metres. This hole was part of the seven holes designed to test a portion of a broad regional gravity anomaly and conductive anomalies. The drill hole intersected strong conductive and magnetic horizons which consist of semi-massive pyrrhotite hosted within mafic volcanic breccia.

Drill hole MMF-02-2011 was drilled at an azimuth of 225o and a dip of -65o with a final depth of 258 metres. The hole intersected a mafic volcanic sequence (massive flow and breccia flow) interbedded with fine-grained sediments. A conductor was intersected between 202.30 and 206.25 metres and consists of pyrrhotite-rich mudstone interbedded with calcareous siltstone beds. Copper is present in small amounts within this interval, grading 204 ppm and locally zinc (2250 ppm between 202 and 202.50 metres).

Drill hole MMF-03-2011 was drilled at an azimuth of 210o and a dip of -65o with a final depth of 168 metres. A conductor was intersected between 126.25 and 127.70 metres and consists of pyrrhotite and calcite veins hosted in a mafic volcanic sequence (massive flow and breccia flow).  The pyrrhotite is almost massive in these calcite veins.

Drill hole MMF-05-2011 was drilled at an azimuth of 235o and a dip of -50o with a final depth of 319.8 metres. Although pyrrhotite was encountered (between 228.00 and 229.00 metres, hosted in mafic volcanic rock), there was no conductive response in the core. The disseminated aspect of pyrrhotite might explain the non-conductive response at the core scale.  The actual target is probably off-hole.

Drill hole MMF-6c-2011 was drilled at an azimuth of 040o and a dip of -60o with a final depth of 192 metres.  Several conductive horizons (low core angle to down-dip) were intersected between 155.50 and 166.30 metres and consist of pluri-centimetre thick pyrrhotite and pyrite veins hosted within mafic volcanic rock.

Drill hole MMF-07-2011 was drilled at an azimuth of 215o and a dip of -60o with a final depth of 321 metres. Several conductors were intersected consisting of carbonate and pyrrhotite veins (with trace of chalcopyrite), pyrrhotite as veinlets and semi-massive pyrrhotite hosted in hyaloclastic rock.

Drill hole MER-01-2011 was drilled at an azimuth of 225o and a dip of -50o with a final depth of 189 metres. A conductive horizon was encountered between 157.70 and 161.00 metres and between 173.50 and 174.00 metres (Table 1). These conductive horizons consist respectively of calcareous siltstone and argillite containing pyrrhotite pods and veinlets. Small proportions of base metal occur locally at 159.30 to 160.25 metres grading 1160 ppm of zinc and 607 ppm of copper.

Drill hole MMF-08-2011 was drilled at an azimuth of 144o and a dip of -63o with a final depth of 144 metres. The hole was designed to test a gravity and magnetic high which represents a potential for ultramafic rock and chromite. A gabbro was intersected with some strongly magnetic intersections.

Although Melkior’s drill program did not encounter economic mineralization, the eight holes were the first phase of drilling ever conducted by any exploration company on the property and the program provided valuable information to assist Melkior in prioritizing anomalies for a future drill program. Elevated zinc and copper values were detected in holes MMF-02-2011 and MER-01-2011. The values were not in an economic range (~1000 ppm) however the presence of base metals is considered significant for future work.  In addition hole MER-01-2011 indicated wide intersections of Scandium (~30 ppm) and Arsenic (> 1000 ppm) due to the presence of arsenopyrite, which could be a good indicator for gold.

The East Rim property is a large area which contains several gravity highs, as well as conductive and magnetic anomalies. The eight holes drilled were scattered and represent a very small proportion of the gravity high that was targeted. A number of areas and targets remain to be tested. Nevertheless, these eight holes provided important information on geology, especially on lithological units (which are hidden by at least ~ 30 metres of Paleozoic rocks) and geochemistry which could be used for future drill programs.

Drilling revealed thick units of mafic volcanic rock (breccia flow and hyaloclastic) which represent favourable porous and permeable units for syn-volcanic and/or syn-tectonic fluid circulation. Locally, such hyaloclastic rocks are pervasively altered into sericite with anomalous Arsenic values (hole MER-01-2011). Sulphides (mainly pyrrhotite, pyrite and locally chalcopyrite) are found in every hole. Such occurrence of sulphides is a crucial ingredient for base metal mineralization. Gabbro was also encountered in hole MMF-02-2011 and MMF-08-2011; this gabbro is associated with a gravity high and could be related to ultramafic rocks, hence the potential for PGE, chromite and possible Ni-Cu. At the district scale, several showings/deposit types occur involving either ultramafic/mafic intrusions or mafic volcanic rocks. The presence of mafic volcanic hyaloclastite locally altered and the gabbro with horizons containing high proportions of sulphides are all favourable elements.

All drill core from the 2011 drill program at McFaulds was logged, split and sampled at Billiken McFaulds camp.  The samples were sent to Actlabs in Thunder Bay, Ontario and were assayed using Aqua Regia – Inductively Coupled Plasma Mass Spectroscopy (ICP-MS) on 25 g sub-samples. Standards, which were inserted randomly within the sample sequence, were also assayed; the assay technique selected was appropriate for assaying low base metal values, however it was not designed to detect gold. Some samples will be re-assayed using a Fire Assay technique for gold since positive geology and mineral indicators for gold, including arsenopyrite were revealed.

The East Rim property comprises 101 claims totalling 192 square kilometres, located in the Ring of Fire, McFaulds, James Bay Lowlands in northern Ontario.  It covers a large gravity anomaly similar to the anomaly coincident with the nearby nickel and chromite deposits.  For more information on the McFaulds property, please visit the company’s website.

This Press Release was prepared by Dr. Eric Hebert, P.Geo. of GeoVector Management Inc, and Qualified Person under National Instrument 43-101.

 

About Melkior:

Melkior is a junior exploration company with active exploration projects in West Timmins, the McFaulds “Ring of Fire” area and Long Lac of Ontario.  Melkior also holds a 49% interest in the Delta Kenty nickel-copper-platinum-palladium deposit in Ungava and has several other gold properties in Ontario and Quebec.

 

For more information:

Melkior Resources Inc.

Tel: 613.721.2919

Fax: 613.680.1091

E-mail: melkior@rogers.com

Web: www.melkior.com 

 

Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release.

This press release may contain forward-looking statements that are subject to known and unknown risks and uncertainties that could cause actual results to vary materially from targeted results. Such risks and uncertainties include those described in Melkior’s periodic reports including the annual report or in the filings made by Melkior from time to time with securities regulatory authorities.

MELKIOR DONNE LES RÉSULTATS DU PROGRAMME DE FORAGE À MCFAULDS RIVE EST

 

OTTAWA, ONTARIO – Ressources Melkior inc. (« Melkior » ou la « Société ») a reçu les résultats d’analyse complets pour les métaux de base sur les échantillons soumis dans le cadre de son programme de forage 2011 sur les propriétés détenues à part entière par Melkior du secteur McFaulds dans le nord de l’Ontario. Huit sondages totalisant 1 768,8 mètres ont été forés dans le but de vérifier une série d’anomalies électromagnétiques et magnétiques qui étaient accessibles au cours de la saison estivale. Les huit sondages étaient très espacés l’un de l’autre, soit entre 3 et 12 km de distance. Des cartes montrant la localisation des sondages sont disponibles sur le site Web de Melkior. Certains échantillons seront soumis pour déterminer leur teneur en or.

Sommaire des résultats de forage :

Le sondage MMF-01-2011 a été foré à un azimut de 208o et un pendage de -50o jusqu’à une profondeur finale de 177 mètres. Ce sondage était l’un d’une série de sept sondages ayant pour but de vérifier une portion des anomalies régionales de gravimétrie et de conductivité. Le sondage a atteint son but en recoupant des horizons magnétiques et fortement conducteurs, constitués de pyrrhotite semi-massive encaissée dans des brèches volcaniques mafiques.

Le sondage MMF-02-2011 a été foré à un azimut de 225o et un pendage de -65o jusqu’à une profondeur finale de 258 mètres. Le sondage a recoupé une séquence volcanique mafique (coulées massives et bréchiques) interlitée avec des roches sédimentaires à grain fin. Un conducteur a été rencontré entre 202,30 et 206,25 mètres, sous la forme d’un mudstone riche en pyrrhotite interlité avec des niveaux de siltite calcaire. De petites quantités de cuivre sont présentes dans cet intervalle, à une teneur de 204 ppm, ainsi que du zinc localement (2 250 ppm de 202 à 202,50 mètres).

Le sondage MMF-03-2011 a été foré à un azimut de 210o et un pendage de -65o jusqu’à une profondeur finale de 168 mètres. Un conducteur a été rencontré entre 126,25 et 127,70 mètres, sous la forme de veines de pyrrhotite-calcite encaissées dans une séquence volcanique mafique (coulées massives et bréchiques). La pyrrhotite est pratiquement massive dans ces veines de calcite.

Le sondage MMF-05-2011 a été foré à un azimut de 235o et un pendage de -50o jusqu’à une profondeur finale de 319,8 mètres. Bien que de la pyrrhotite ait été observée (de 228,00 à 229,00 mètres, dans une volcanite mafique), aucune signature conductrice n’a été notée dans le carottage. La nature disséminée de la minéralisation en pyrrhotite pourrait expliquer l’absence de conductivité à l’échelle du carottage. La cible était probablement à l’extérieur du sondage.

Le sondage MMF-6c-2011 a été foré à un azimut de 040o et un pendage de -60o jusqu’à une profondeur finale de 192 mètres. Plusieurs horizons conducteurs (angle peu prononcé à parallèle relativement à l’axe de forage) ont été recoupés entre 155,50 et 166,30 mètres, sous la forme de veines pluricentimétriques de pyrrhotite-pyrite encaissées dans des volcanites mafiques.

Le sondage MMF-07-2011 a été foré à un azimut de 215o et un pendage de -60o jusqu’à une profondeur finale de 321 mètres. Plusieurs conducteurs ont été recoupés, constitués de veines de carbonates-pyrrhotite (avec des traces de chalcopyrite), des veinules de pyrrhotite et de la pyrrhotite semi-massive dans des roches hyaloclastiques.

Le sondage MER-01-2011 a été foré à un azimut de 225o et un pendage de -50o jusqu’à une profondeur finale de 189 mètres. Un horizon conducteur a été rencontré entre 157,70 et 161,00 mètres, et un autre de 173,50 à 174,00 mètres (voir tableau 1). Ces horizons conducteurs sont respectivement constitués de siltite calcaire et d’argilite contenant des amas et des veinules de pyrrhotite. De faibles quantités de métaux usuels sont présentes localement, avec des valeurs de 1 160 ppm zinc et 607 ppm cuivre de 159,30 à 160,25 mètres.

Le sondage MMF-08-2011 a été foré à un azimut de 144o et un pendage de -63o jusqu’à une profondeur finale de 144 mètres. Ce sondage avait pour but de vérifier une anomalie gravimétrique et magnétique positive, pouvant potentiellement indiquer la présence de roches ultramafiques et de chromite. Un gabbro a été recoupé avec quelques sections fortement magnétiques.

Bien que le programme de forage de Melkior n’ait pas rencontré de minéralisation économique, ces huit sondages étaient les premiers jamais forés par une société d’exploration sur la propriété, et ce programme a permis de recueillir de précieuses informations qui aideront Melkior à prioriser les anomalies lors d’un futur programme de forage. Des valeurs élevées en zinc et en cuivre ont été obtenues dans les sondages MMF-02-2011 et MER-01-2011. Ces valeurs n’étaient pas d’ordre économique (~1 000 ppm) toutefois la présence de métaux usuels est considérée significative pour la suite des travaux. De plus, le sondage MER-01-2011 a rencontré de grands intervalles enrichis en scandium (~30 ppm) et en arsenic (> 1 000 ppm) en raison de la présence d’arsénopyrite, ce qui pourrait être un bon indicateur pour l’or.

La propriété Rive Est couvre une vaste superficie où l’on trouve plusieurs anomalies gravimétriques positives ainsi que des anomalies de conductivité et magnétiques. Les huit sondages forés étaient très dispersés et n’ont testé qu’une très petite proportion de l’anomalie gravimétrique ciblée. Un certains nombre de secteurs et plusieurs cibles n’ont pas encore été vérifiées. Néanmoins, ces huit sondages ont fourni des renseignements importants sur la géologie, particulièrement les unités lithologiques (qui sont enfouies sous au moins 30 mètres de roches paléozoïques) et la géochimie, qui pourraient s’avérer très utiles lors de futurs programmes de forage.

Les résultats de forage ont révélé la présence d’épaisses unités de volcanites mafiques (coulées bréchiques et hyaloclastites) qui représentent des unités poreuses et perméables favorables pour la circulation de fluides synvolcaniques et/ou syntectoniques. Localement, ces hyaloclastites montrent une altération pénétrative en séricite, avec des valeurs anomales en arsenic (sondage MER-01-2011). Des sulfures (surtout de la pyrrhotite, de la pyrite et localement de la chalcopyrite) sont présents dans chacun des sondages. La présence répandue de sulfures est un ingrédient essentiel pour la minéralisation en métaux usuels. Du gabbro a aussi été recoupé dans les sondages MMF-02-2011 et MMF-08-2011; ce gabbro est associé à une anomalie gravimétrique positive et pourrait être relié à des roches ultramafiques, d’où le potentiel pour des ÉGP, de la chromite et du Ni-Cu. À l’échelle régionale, plusieurs types de gîtes et de minéralisations sont présents, impliquant soit des intrusions ultramafiques/mafiques ou des volcanites mafiques. La présence de volcanites mafiques hyaloclastiques localement altérées et de gabbro avec des horizons contenant d’importantes quantités de sulfures sont tous des éléments favorables.

Toutes les carottes de forage issues du programme de forage 2011 du secteur McFaulds ont été décrites, fendues et échantillonnées au camp McFaulds de Billiken. Les échantillons ont été acheminés aux laboratoires d’Actlabs à Thunder Bay, Ontario, et ont été analysés par dissolution à l’eau régale suivi de spectroscopie de masse à couplage inductif (ICP-MS) sur des sous-échantillons de 25 g. Des étalons ont été insérés au hasard dans la séquence d’échantillons et ont aussi été analysés. La technique d’analyse choisie était appropriée pour détecter de faibles quantités de métaux usuels toutefois, elle n’était pas conçue pour détecter l’or. Certains échantillons seront réanalysés par pyroanalyse pour déterminer leur teneur en or, puisque plusieurs sondages ont révélé une géologie favorable et des indicateurs pour l’or, notamment l’arsénopyrite.

La propriété Rive Est est constituée de 101 claims totalisant 192 kilomètres carrés, situés dans le secteur McFaulds « Ring of Fire », dans les basses-terres de la baie James du nord de l’Ontario. Elle couvre une vaste anomalie gravimétrique similaire à l’anomalie qui coïncide avec des gîtes de nickel et de chromite situés à proximité.  Pour plus d’information sur la propriété du secteur McFaulds, veuillez consulter le site Web de la Société.

Ce communiqué a été préparé par Eric Hébert, Ph.D., P.Geo., de GeoVector Management Inc., personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101.

À propos de Melkior :

Melkior est une société junior d’exploration minière avec un portefeuille de projets actifs dans les secteurs Timmins Ouest, McFaulds « Ring of Fire », et Long Lac en Ontario. Melkior détient aussi une participation de 49 % dans le gîte de nickel-cuivre-platine-palladium de Delta Kenty en Ungava, ainsi que plusieurs autres propriétés aurifères en Ontario et au Québec.

 

Pour toute information supplémentaire :

Ressources Melkior inc.

Tél. : 613.721.2919

Téléc. : 613.680.1091

Courriel : melkior@rogers.com

Site Web : www.melkior.com 

 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Melkior auprès des autorités règlementaires.

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER

Stay up to date with our latest news